Session du 05/01/20

Pour cette nouvelle année 2020, chose promise chose due, ce fut donc l’occasion de présenter la station de prise de vue en très haute définition.

Evoqué à plusieurs reprises de manière théorique, voici ce que cela donne en pratique avec ces quelques photos :

Les détails concernant ce nouveau système sont disponibles dans le menu « /montages / système très haute définition » de ce site.

Pour compléter ce système, encore une nouveauté, avec la présentation d’un système d’éclairage maison qui répond à plusieurs critères :

  • prix raisonnable.
  • pas de vibration ni bruit (pas de ventilateur).
  • possibilité d’orienter la lumière pour mettre en valeur les échantillons (ex: lumière rasante pour marquer les volumes et reliefs).

Voici ce que cela donne au final en situation :

Tout le détail pour se construction dans le menu « /macro-microphotographie/montages/création d’un éclairage fibre optique/ » sur ce site.

Et pour finir au niveau nouveautés, une nouvelle version du support pour les prises de vue 360° (vu lors des deux dernières sessions) avec plateau pour accueillir de plus gros échantillons et possibilité de règler la hauteur de prise de vue :

Pour revenir à notre sujet principal du jour (la photographie très haute définition), nous avons opté pour un échantillon azurite/malachite/quartz sur lequel nous avons procédé à la réalisation de 4 piles de 35/70 photos chacunes.

Et à partir de ces 4 photos réalisées avec et à l’aide d’un logiciel de stacking (Zerene Stacker ou CombineZ5), nous avons effectué un assemblage tout simplement en utilisant un logiciel de panorama type « Autopano ».

Ce qui nous donne tout de même une image de 9124 x 6104 pixels pour seulement 4 photos :

Photo THD

 

Vous pouvez télécharger cette image en cliquant dessus pour regarder en détail ce que cela donne, vous pourrez apprécier la qualité de l’assemblage et vous faire une idée des possibilités de zoom sur les photos faites avec cette méthode.

A suivre…